Vous aussi devenez un héros ! Je m'engage
Vous étes ici :
  • Le SDIS 74
  • Unité de sauvetage et de recherche (USAR)

Unité de sauvetage et de recherche (USAR)

Certaines actions de secours nécessitées par des évènements tels que Sauvetage déblaiementles glissements de terrain, les effondrements d’immeubles ou de tranchées… ne peuvent être conduites, compte tenu de la spécificité du site d’opération, que par des équipes d’intervention adaptées et spécialisées dans le domaine du sauvetage déblaiement.

Les missions :

Reconnaissance et sauvetage, recherche de victimes ensevelies, manœuvre de force, sécurisation d‘un site dans les milieux effondrés ou menaçants (ruines), désincarcération lourde, déblaiement de décombres…

Les personnels :

Les spécialistes sont répartis dans une trentaine de centres d’incendie et de secours du département.

La formation :

Tous titulaires d’un diplôme de sauvetage-déblaiement du ministère de l’intérieur, ils peuvent être équipiers, chefs d’unité, chefs de section ou conseillers techniques.

Des recyclages réguliers sont organisés, y compris pour les missions à l’étranger.

Les moyens :

3 types de véhicules sont répartis dans 5 centres du département (Epagny, Annemasse/Gaillard, Evian, Cluses et Sallanches).sauvetage déblaiement en intervention

  • Fourgons de sauvetage-déblaiement pour un premier secours,
  • Cellule sauvetage-déblaiement pour un appui technique et logistique,
  • Cellule manœuvre de force pour des moyens lourds de levage, calage, découpe de matériaux, déplacement en terrain accidenté ou chemin de fer.


L'unité de sauvetage et de recherche intègre également des équipes cynotechniques.
Groupe cynotechnique, Sapeur-Pompier avec un chien dans la neige

Les missions :

Les conducteurs cynotechniques interviennent :

  • soit directement pour toutes les missions de recherche de personnes (décombres, glissement de terrain, explosions, effondrements d’immeubles, recherches en appui du groupe aquatique sur les rives des lacs et rivières).
  • soit dans le cadre du plan de secours en montagne et en complémentarité avec les autres partenaires (gendarmerie, associations…) pour toutes les recherches en milieu montagnard (personnes égarées, avalanches…).
  • soit dans le cadre éventuel des renforts hors département (séismes…).

 Groupe cynotechnique, Sapeur-Pompier avec un chien
Les personnels :

L’équipe cynotechnique se compose d’un conducteur cynotechnique (sapeur-pompier) et d’un chien. Ils sont répartis dans les différents centres du département.

La formation :

Le conducteur et le chien suivent une formation spécifique sapeur-pompier du ministère de l’intérieur. Chaque année les compétences du conducteur et du chien sont réévaluées. L’équipe cynotechnique est opérationnelle si à la fois, le conducteur et le chien ont validé leurs capacités.
3 niveaux de compétences sont reconnus : équipier, chef d’équipe et conseiller technique.

Les moyens :

Le service est doté d’un véhicule spécifique cynotechnique et de chenils « amovibles » positionnés dans les centres titulaires d’une équipe cynotechnique.

Le chien est la propriété du maître, le service prend à sa charge les frais de vétérinaire et d’alimentation.
L’ensemble du groupe est placé sous la responsabilité d’un vétérinaire.

Les effectifs : 
90 sauveteurs-déblayeurs
9 équipes cynotechniques

Activité opérationnelle : 67 engagements

Imprimer